L’objet du mois de janvier 2021 :

 le pelwé (le peloir) à écorcer le chêne

À la montée de la sève au printemps, on allait "peler" les chênes destinés à l'abattage pour retirer l'écorce, le tan, qui était livré à la tannerie de Dourbes qui l'utilisait pour tanner le cuir. 

Pour commencer, on enlevait l'écorce depuis le pied jusqu'à 1,70 m, puisqu'on faisait des bottes. Avec le courbet à la hauteur, on enlevait la première écorce, on donnait des coups de courbet tout le tour de la perche pour faire le tour. Ensuite on utilisait un peloir, il y a une griffe au peloir; on griffait depuis la marque qu'on avait fait jusqu'au pied, et puis avec l'autre partie du peloir, on écorçait, on ouvrait les lèvres et on détachait la première écorce.  

L’objet du mois

L'objet du mois de mars 2021 : l'enclume

VOIR ARTICLE

L’objet du mois de février 2021 :  le poêle


VOIR ARTICLE

L’objet du mois d’avril : la chaussure orthopédique

VOIR ARTICLE

0